Comment assurer la pérennité d'une entreprise familiale dans un monde ouvert?

ORIGINE DE L'OBSERVATOIRE

Il y a cinq ans, une équipe d'enseignants-chercheurs de l'Université de Nantes a souhaité faire découvrir à ses étudiants une facette de l'économie française méconnue et négligée : celle des entreprises familiales.

ENJEUX


Selon une étude du Cabinet Ernst & Young menée sur tous les continents en 2012, 60 % des entreprises européennes et américaines seraient contrôlées par une ou plusieurs familles et représenteraient 50% des emplois.

Dès lors ces entreprises représentent un vivier d'emploi pour les étudiants de l'Université de Nantes. Celles-ci rencontrent cependant parfois des difficultés  pour recruter des personnes dont les qualifications correspondent souvent aux compétences de nos jeunes diplômés.

Du fait de leur importance dans l'économie, la pérennité de ces entreprises représente un enjeu réel, à la fois en termes de dynamisme d'un territoire et d'emploi. Cet enjeu coïncide également avec le souci qu'ont de nombreuses familles de transmettre l'entreprise à la prochaine génération. Il ne s'agit pas ici de s'intéresser à la transmission, moment relativement court dans la vie d'une entreprise familiale, mais à sa préparation très en amont, pour inciter la future génération à reprendre le flambeau en lui donnant envie de s'impliquer.

Or dans un monde sans cesse plus ouvert,les pratiques des générations précédentes pour entrainer la génération  montante vers l'entreprise familiale sont mises à l'épreuve. Pour nombre d'héritiers, la reprise de l'affaire familiale n'est pas tracée, et certains manifestent même, à la surprise de leurs ainés, le désir d'échapper au carcan des relations entre entreprise et famille.

Dès lors, cet observatoire s'interroge sur les pratiques qui permettront, à long terme, d'assurer une présence pérenne de la famille au sein de l'entreprise.

OBJECTIFS


Depuis cinq ans, près de 300 étudiants de l'Université de Nantes ont réalisé 100 études de cas portant sur des entreprises familiales, qu'elles aient réussi à durer sur plusieurs génération ou pas.

Par ailleurs, les enseignants-chercheurs qui ont encadré ce travail ont, de leur côté, étudié de manière approfondie une dizaine d'entreprises familiales vendéennes et rencontré les membres des familles propriétaires, sur plusieurs générations, afin de comprendre les pratiques qui visent à rendre ces entreprises pérennes. Une série de publications dans des revues académiques de référence, tant au niveau international que national présentent les premiers résultats de cette recherche.

Cet observatoire se veut avant tout un lieu de travail et d'échanges, en petits groupes, où enseignants-chercheurs et responsables d'entreprises familiales échangent sur les questions de pérennité. Il vise à :
  • Donner aux chefs d'entreprise et aux membres de la famille un lieu de réflexion et d'échange serein, éloigné des arrières pensées commerciales et des contraintes quotidiennes
  • Faire connaître aux futurs diplômés le monde des entreprises familiales
  • Diffuser, au travers de ses publications, une information de qualité, rigoureuse et vérifiée, sur les pratiques des entreprises familiales
  • Contribuer à mieux faire connaitre l'Université de Nantes auprès des entreprises familiales


Une fois par an, il publiera un rapport, sous forme d'un cahier de recherche, abordant un thème lié à la pérennité.