• Le 19 septembre 2013
    Campus Tertre

La plateforme RIF a organisé un séminaire de rentrée convivial et dynamique en associant les étudiants à la réflexion prospective de deux pôles de compétitivité (IDforCar et Novachild) sur le thème de « Enfant et Mobilité ».

Ce séminaire a réuni plus de 70 étudiants, de profils différents, issus des masters 2 MAE (Management Administration des Entreprises) et MPIE (Management de Projet d'Innovation et Entrepreneuriat).



Au niveau pédagogique, ce séminaire avait pour but de tester un ensemble d'outils et de méthodes dédiés à la créativité. Préalablement sensibilisés à ces outils, les étudiants du master 2 MPIE, en charge de l'animation d'un groupe de créativité, ont travaillé en équipe la génération d'idées originales autour de la thématique. Ce séminaire a permis de renforcer la cohésion au sein de nouvelles promotions qui ne se connaissaient pas.

Le thème « Enfant et Mobilité » fait l'objet d'une étude prospective engagée depuis septembre 2013 et suivi par Estelle Gaudin (étudiante du master 2 MPIE). Dans la phase exploratoire, trois problématiques se sont dégagées des entretiens menés avec les acteurs de la mobilité : l'inter-modalité urbaine et périurbaine, la sécurité, l'autonomisation des enfants de 4 à 8 ans et de 8 à 12 ans.

Voici quelques problèmes qui ont été traités lors de ce séminaire :

Groupe A
    Problème : Un enfant de 8 à 12 en environnement urbain et péri-urbain doit parfois utiliser différents modes de transport pour ses déplacements domicile/établissement scolaire. Ces déplacements favorisent l'autonomisation des enfants mais nécessitent des apprentissages. Ces apprentissages, s'ils peuvent permettre de limiter les risques, ne sont pas suffisants pour "garantir" la sécurité de l'enfant.
    Reformulation en défi : Comment pourrions-nous aider un enfant de 8 à 12 ans à mieux gérer les ruptures physiques entre les différents modes de transport en limitant les risques liés à ces ruptures ?

Groupe B
    Problème : Dans les quartiers urbains, les familles s'organisent pour mettre en place des pédibus pour accompagner leurs enfants (4 à 6 ans) à l'école ; ces jeunes enfants ne savent pas lire, le matin ils sont encore mal réveillés et le soir, ils sont fatigués ;  la signalétique est difficile à comprendre et ne leur évoquent rien.
    Reformulation en défi : Comment équiper ces pédibus pour favoriser leur déplacement ?

Groupe C
    Problème : Dans les quartiers péri-ubains, des parents de jeunes enfants (4 à 6 ans) trouvent intéressants de s'inspirer des dispositifs de pédibus, mais la distance des écoles suppose d'emprunter plusieurs modes de transport (bus + tram + marche à pied), ce qui complexifie la mise en place de ces formules sans oublier les dangers de l'inter-modalité.
    Reformulation en défi : Comment imaginer le déploiement de dispositifs associant ces différents modes de transport pour des jeunes enfants accompagnés d'un adulte ?

Groupe D
    Problème : Un enfant de 8 à 12 ans peut exceptionnellement avoir à gérer de manière autonome un déplacement dans l'espace urbain et/ou péri-urbain :
-    Changement exceptionnel sur son trajet habituel domicile/établissement scolaire ou domicile/lieu d'activité extra-scolaire (ex : coupure de ligne de tramway)
-    Evénement exceptionnel : retard de l'adulte, nouvelle destination (ex : pour une compétition sportive), aller chercher son petit-frère/sa petite-sœur.
Ces contextes occasionnent des risques pour l'enfant et sont générateurs de stress pour lui et ses parents.
    Reformulation en défi : Comment pourrions-nous aider matériellement un enfant de 8 à 12 ans à mieux gérer un déplacement exceptionnel ?

Groupe E

    Problème : Le matin, les parents souhaitent accompagner leurs enfants à l'école avec des modes de transport tels que le vélo ou la trottinette...en famille. Etre à vélo avec un jeune enfant de 4 ans, assis dans un side-car à l'arrière, un plus âgé pédalant sur son vélo et l'aîné qui avance à vive allure ... sans entendre les consignes, échappant à  toute vigilance  ... quelles angoisses quotidiennes avec la cohabitation difficile sur les routes sans oublier le bruit qui ne permet pas de communiquer avec les enfants.
    Reformulation en défi : Comment favoriser sur certains créneaux horaires la circulation de cohortes « familiales » de vélo ?

Groupe F

    Problème : La présence permanente d'adultes chargés de surveiller les déplacements autonomes urbains et péri-urbains des enfants de 8 à 12 ans est difficilement envisageable. De nouvelles technologies permettraient d'encadrer les déplacements de ces enfants (ex : tags RFID avec alertes) mais ne sont pas dans poser des questions sur l'autonomisation des enfants.

    Reformulation en défi : Comment pourrions-nous mixer technologie et surveillance pour accompagner l'autonomisation de l'enfant mobile de 8 à 12 ans tout en préservant sa sécurité ?

Partenaires